Colloque International :
Mémoires dans la Caraïbe et l’Amérique Latine

Les mémoires et traditions dans la Caraïbe et dans l’Amérique Latine ont toujours fait l’objet de discussions houleuses, ont toujours déchainé des convulsions, tellement elles ont été affectées par des processus d’amnésies et d’assimilation, portés directement par le colonialisme, le positivisme, l’impérialisme, la globalisation, le néo-colonialisme.

2020, année cruciale pour les pays occidentaux ou occidentalisés, nous offre la possibilité de questionner le modèle capitaliste, soit l’apport de l’occidentalisation à l’édification sociale des peuples, à savoir s’il est l’unique système économique, le seul modèle politique obligé, permettant d’envisager le progrès, l’évolution, le modernisme dans nos régions.

Les révolutions, les insurrections, ou encore les guérillas, le contexte de la Guerre Froide sur tout le continent latino-américain, en passant par l’Arc antillais et la Caraïbe, témoignent des résistances singulières pour le maintien des mémoires oubliées ou occultées, la réhabilitation de mythes déchus, la relecture de l’Histoire, ou encore la réaffectation de symboles, éléments fondateurs nécessaires aux développements des peuples, des Nations. Néanmoins, la résistance n’est pas uniquement dans l’acte d’une défense légitime. Elle se situe aussi au travers d’un désir de reprise en main de son destin, la reformulation de l’histoire de manière institutionnelle ou pas, la nécessité impérieuse de réviser des séquences historiques, le besoin de saisir le sens profond de l’existence, restée, bien malgré elle, en suspens. Elle se situe dans la relecture horizontale de l’histoire qui s’étend en réseau ou en archipel, et non la relecture traditionnelle verticale, soit la Transhistoire pour reformuler la pensée d’Edouard Glissant dans son Traité du Tout-Monde, à travers l’art, la littérature, les discours, les sciences humaines et permettre ainsi pour nos Peuples, l’anamnèse comme véritable pierre de touche à la démarche de la reconquête identitaire.

Mots-clefs : Tradition-besoin collectif-source-produit-mouvement-identités

Comité d’Organisation:

  • Malissa CONSEIL, PRCE Université des Antilles
  • Gérald DESERT, PRCE Université des Antilles
  • Anne PENE-ANNETTE, MCF Université des Antilles
  • Jaime ARAGON FALOMIR, ATER Université des Antilles

Comité scientifique:

  • Nestor PONCE, Pr Université de Rennes
  • Elissa Loraine, LISTER BRUGAL, PU, Université de Colombie
  • Dominique BERTHET, Pr Université des Antilles
  • Raphaël CONFIANT, Pr Université des Antilles
  • Faisel IGLESIAS,Pr Université Humacao, Porto Rico
  • Angel G. QUINTERO, Pr Universidad de Puerto Rico
  • Silvia VALERO, Pr Université de Carthagène,Colombie
  • Gerry LETANG, MCF-HDR, Université des Antilles
  • Jean-Louis JOACHIM, MCF Université des Antilles
  • Anne PENE-ANNETTE, MCF Université des Antilles
  • Jaime ARAGON FALOMIR, ATER Université des Antilles

Voir le programme…

Merci de cliquer

Voir la diffusion vidéo

PARTIE 1 - Les mémoires et traditions dans la Caraïbe et dans l’Amérique Latine / 14/10/20

PARTIE 2 - Les mémoires et traditions dans la Caraïbe et dans l’Amérique Latine / 15/10/20

error: Contenu protègé selon la loi relative au code de la propriété intellectuelle (N° 92-597 du 1er juillet 1992)