Anique Sylvestre
Écrivaine martiniquaise

Langues d’écriture
Créole, Français

Œuvres principales

  • Twapatt*, le cheval à trois pattes, illustré par Louloune, Les Éditions Jasor, 2007
  • Lowitt*, la grenouille qui danse, illustré par Michèle Chomereau- Lamotte, Les Éditions Jasor, 2009
  • Petit cheval hors du temps enfui, Les Éditions Jasor, 2013
  • Eloya ou la vie et rien d’autre, Les Éditions Jasor, 2012
  • Que dansent les femmes châtaignes, Les Éditions Jasor, 2015
  • Chère Solange, Éditions Jets d’Encre, 2018
  • Camille Sylvestre: contre l’oubli, Éditions Jets d’Encre, 2020

Distinctions
*Prix Raphaël Tardon de littérature de jeunesse

Née à Fort-de-France, Anique Sylvestre entreprend des études supérieures en URSS et obtient une maîtrise d’histoire.
Revenue en France elle confirme à la Sorbonne Paris IV une seconde maîtrise d’histoire et géographie.
Elle enseigne en Martinique puis est recrutée par la ville du Lamentin à un poste de Bibliothécaire pour lequel elle passe le concours.
Après plusieurs années à la direction de la médiathèque du Lamentin elle dirige la bibliothèque Schœlcher en Martinique
Elle entreprend de publier ses premières ouvres destinées à la jeunesse dès 2005
Une dizaine d’ouvrages pour la jeunesse à ce jour sont parus.
En 2011 elle se met au roman et en 2018 elle publie sa première biographie.
En mai 2020 paraît: “Camille Sylvestre: contre l’oubli” pour honorer la mémoire de Camille Sylvestre, son père, militant communiste de la première heure.
A paraître en décembre 2020 deux ouvrages pour la jeunesse.

error: Contenu protègé selon la loi relative au code de la propriété intellectuelle (N° 92-597 du 1er juillet 1992)